Cuisine énergétique

Cuisine énergétique

Cuisine énergétique 

L’aliment est un carburant vital et nécessaire que réclament notre corps et notre tête. Outre notre plaisir à déguster des produits frais, locaux et de saison, chacun dispose d’un potentiel énergétique : les nutriments des uns construisent les parois cellulaires, ceux des autres nourrissent les fibres musculaires ou entretiennent notre cerveau. Certains de nos comportements comme manger trop, trop vite, trop souvent sucré, salé, ou trop gras, mais également le cocktail stress-café- tabac-alcool « grignotent » notre quotient de vitalité.

Il suffit de passer le cap en composant de belles assiettes débordantes de produits de saison, peu transformés, de cuire « bien » les aliments, de les consommer au bon moment, enfin de déguster un repas en conscience dans le plaisir et la gourmandise… Autant de gestes simples qui nous renforceront.

Ni trop cuit ni trop cru

la cuisson ne semble pas être l’alliée de la vitalité. Plus un produit est de saison, fraîchement cueilli et peu cuit, plus il est susceptible d’apporter boosters d’énergie.

Idéalement, l’aliment est cuit à l’extérieur et cru à l’intérieur. Une cuisson douce l’abîmera moins : al dente, cuisson vapeur, hypocuisson au four (80 °C maximum pour un temps de cuisson prolongé) ou cuisson instantanée au wok. Pour un déjeuner rapide sur un coin de bureau, il est conseillé de sortir sa lunch box du réfrigérateur une heure avant et de parsemer son menu d’épices « chaudes », comme le curcuma et le gingembre. .

Limiter la consommation de sucres raffinés, de graisses saturées et d’acides gras « trans » : céréales blanches, margarine, fromage, yaourts sucrés, viandes, boissons industrielles, certains alcools, cacao, eaux gazeuses, thé noir, pâtes, oeufs… Et à privilégier les aliments alcanisants – légumes verts et colorés, jaunes d’oeufs séparés du blanc, huîtres, graines germées, fruits de saison, châtaignes, bananes, fruits secs (amandes, raisins, dattes…), avocats, laits végétaux…

Gousse d’ail et graines germées

Certains aliments sont de véritables bombes énergétiques naturelles. Ils rechargent l’organisme en douceur sans le déséquilibrer. Il s’agit de tous les légumes et fruits de saison bio, dont la culture date de moins de trois jours. Les légumineuses et les fruits secs apportent aussi leur quota d’énergie. Sans oublier les véritables tonifiants que sont l’ail, l’oignon, les échalotes, les herbes aromatiques fraîches et les épices.

Pour recueillir le plus d’énergie possible, il est conseille de se faire des cocktails de jus frais : pomme-carotte-cumin, pomme-fenouil-persil-gingembre, pomme-orange betterave, épinard- concombre-orange… Et de parsemer dans ses salades ou de mixer dans ses soupes des graines germées, du ginseng (sauf en cas d’hypertension), de l’aloe vera, des graines de goji, des fruits rouges, de l’élixir de grenade, du jus de blé ou d’orge germé (jus d’herbe appelé Green Magma), du maca et de la gelée royale.

Jus de betterave, pomme, céleri et graines germées

(pour 1 verre) :

1 betterave,1 pomme

  • 2 belles poignées de graines germées (mélange d’alfalfa, radis, fenouil)
  • 1 branche de céleri entière (avec les feuilles)

Laver tous les légumes. Peler la betterave. Si la pomme n’est pas bio, peler la aussi. Dans une centrifugeuse, passer la pomme, les graines germées, le céleri et pour finir la betterave. C’est prêt !

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer